« Sex for grades » : Buhari réagit enfin sur le scandale sexuel dans les universités

« Sex for grades » : Buhari réagit enfin sur le scandale sexuel dans les universités

Le scandale sexuel révélé dans les universités de Lagos au Nigéria et du Ghana continue de faire son chemin vers les grandes instances dirigeantes. Quatre jours après la diffusion de la vidéo « sex for Grades » de la BBC le président Buhari réagit.

Resté silencieux depuis le début de cette affaire et malgré la réaction de la première dame du Nigéria Aisha Buhari, Muhammadu Buhari a enfin rompu le silence. Selon BBC, le président nigérian s’est félicité de la réintroduction récente d’un projet de loi sur le harcèlement sexuel au Sénat dans une déclaration. Il a déclaré que des lois plus strictes étaient nécessaires pour prévenir les abus envers les femmes et les filles dans l’éducation, indique le même média.

« Sex for grades » est l’intitulé du documentaire d’enquête réalisé par la BBC, qui révèle au grand jour et dénonce les actes de harcèlement sexuel dans deux des plus prestigieuses universités d’Afrique : l’Université de Lagos au Nigéria et l’Université du Ghana. Filmé en caméra cachée, « Sex for grades », révèle les dessous des allégations selon lesquelles les universitaires exigent des faveurs sexuelles en échange de passage en année supérieure d’étudiantes. La vidéo est devenue virale sur internet et a soulevé un véritable tollé dans le monde de l’éducation et des politiques.

Avec Beninwebtv