Togo : donnez-lui 800 milliards FCFA et Lomé ne sera plus inondée

Togo : donnez-lui 800 milliards FCFA et Lomé ne sera plus inondée
Une vue de la ville de Lomé sous les eaux

Il s’appelle, Semanou Gbafa, il est ingénieur togolais et possède une solution magique pur sortir Lom é des inondations récurrentes.

En effet, le mercredi  9 octobre, il a soutenu  une thèse sur  l’ « ingénierie des catastrophes : modélisation des intensités d’averses et du schéma directeur d’assainissement pluvial dans la ville de Lomé au Togo ». Un brillant exposé d’intérêt capital qui a réuni grand monde.

« En observant la topographie de la ville de Lomé,  après la mer, il y a le cordon littoral qui est un peu haut (2 à 5 m) au-dessus du haut de la mer. Ensuite, il y a la zone lagunaire qui suit et qui a des côtes plus basses que celle de la mer. C’est compliqué de drainer les eaux pluviales parce que lorsque vous les prenez d’un point, vous rencontrez une montée avant de redescendre », a signalé l’ingénieur diplômé de l’Ensi.

Les fonctionnaires de l’ANSAP, l’Urbanisme, l’Habitat, l’Assainissement, l’ANPC et d’autres structures environnementales étaient tous présents pour écouter son exposé. Le nouveau Docteur a affirmé ce qui suit « L’ancien plan directeur de la ville a pris en compte les rétentions d’eaux pour la mise en place des bassins que nous avons actuellement. Ce que nous trouvons vraiment  anormal. Si on utilise la hauteur de pluie, ce n’est vraiment pas efficace, voilà pourquoi nous suggérons de prendre en compte les intensités de pluies. C’est ce mauvais calcul qui fait qu’à chaque pluie, les bassins sont remplis ».

Pour l’essentiel, il en ressort une insuffisance notoire d’ouvrages d’assainissement pluvial dans la ville, à cause de caniveaux inexistants sur certaines voies aménagées ; de caniveaux sans exutoires ; de caniveaux à ciel ouvert et de caniveaux de fortune construits par la population.

Mais le Docteur Gbafa a une solution pour sortir notre capitale des inondations à répétions. Pour la réalisation de son plan directeur, le budget est estimé à 800 milliards de FCFA.  Il propose aussi une réhabilitation et la construction de 40 bassins de rétention d’eaux. Un véritable chantier qui nécessite assez de moyens financiers.

Les autorités ont donc la solution chez notre ingénieur local pour que les populations de Lomé et de ses environs ne souffrent plus d’inondation.

 

La rédaction