BURKINA FASO/CINEMA : quatre Togolais dans les méandres du 7éme art africain au FESPACO

 
La 26éme édition du festival panafricain du cinéma et la télévision de Ouagadougou (Fespaco) vient de rendre son épilogue sélectif. Malgré l’absence du film catégorie longs métrages des Togolais, néanmoins on note un film documentaire ; deux films d’animation et un film d’école.
Le plus important festival cinématographique et culturel de l’Afrique de l’Ouest allume ses 50 ans de bougie. Le Togo apprécie l’événement en présentant quatre films dans trois catégories :
Catégorie documentaire court métrage « T’bol ou la danse du feu des communautés de BASSAR » par le togolais Joël M’MAKA
Catégorie film d’animation « C pas droi-Karma » et la « malice de la bête » respectivement des togolais Atchali Daniel et Akoda kossi qui sont les maitres d’ouvrage.
Catégorie film d’école « visa » de Gbeku Roger fait partie de la compétition films d’écoles.
Prévue pour le 23 février au 02 mars 2019, le 26éme édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou(Fespaco) se prépare avec beaucoup de sérénité pour répondre les attentes des participants. L’édition 2019 se place sous le thème : « Mémoire et Avenir des cinémas africain ». Des artistes de musiciens de renoms et des célébrités de divers horizons seront de la partie pour apporter un plus à l’événement qui fête ses cinquante ans (50) d’existences.
K. D. AVOTOR