Togo/COVID-19 : « Attention, il ne s’agit pas de la Chloroquine que nous connaissons » Dr Kampatibe alerte!

0
713 vues

Depuis le début de cette pandémie qui met le monde à genoux sur plusieurs plans, les scientifiques se sont lancés dans la recherche d’un remède. Si depuis aucun remède officiel efficace à 100% n’a pas été trouvé, il convient de dire que depuis quelques semaines, la Chloroquine est revenue au devant de la scène. Et ceci avec le Prof Didier Raoult qui a guérit des cas avec de la Chloroquine qu’il conseille.

Le Togo et certains pays en Afrique, ont commencé par adopter la Chloroquine pour voir les résultats qu’il y aura. Depuis, tout le monde s’est mis à la recherche de la Chloroquine. Mais il ressort d’après certains spécialistes qu’il ne s’agit nullement de la Chloroquine que nous connaissons généralement. Mais d’une nouvelle forme avec d’autres molécules. Au Togo, c’est le Dr. KAMPATIBE qui lance l’alerte. Ce samedi, il a encore rappelé sur les réseaux sociaux que les togolais doivent faire attention avec la Chloroquine car ce dont on parle est différent de ce qu’on connaît.

Ci-dessous l’intégralité de son message d’alerte :

« Bonjour chers tous.
Je voudrais ce matin vous parler de la nouvelle tomber hier qui annonce que le gouvernement français a autorisé l’utilisation de la chloroquine pour soigner les malades dans tous les hôpitaux français. Je dois ajouter que l’équipe du prof Ihou Wateba qui coordonne la prise en charge des malades au Togo avait déjà annoncé depuis avant hier que le traitement est introduit au Togo. Ce sont de très bonnes nouvelles. Mais attention. Il ne s’agit pas de la chloroquine ou nivaquine que nous connaissions au Togo. Il s’agit de l’hydroxychloroquine ou plaquetil. C’est en fait un nouveau médicament proche de la chloroquine mais ce n’est pas la chloroquine. De plus il doit être prescrit en association avec un antibiotique spécial. Donc, il ne faut pas que vous vous précipitez dans les pharmacies pour chercher la chloroquine ou la nivaquine. Le nouveau médicament sera prescrit seulement dans les hôpitaux. Attendons pour voir si vraiment les malades seront guéris et on pourra crier victoire. »

Dr KAMPATIBE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here