Fermeture des frontières : le Bénin s’étouffe, Buhari fait une promesse à Talon

Le magazine Jeune Afrique dans sa parution de la semaine est revenue sur la fermeture des frontières entre en Nigéria et le Bénin. Une décision qui impacte les pays voisins mais beaucoup plus le Bénin.

En effet, selon le journal panafricain, les deux présidents, Muhammadu Buhari du Nigeria et Patrice Talon du Bénin, ont échangé à huit clos lors du sommet de la CEDEAO à Ouagadougou le 14 septembre dernier.

De cette rencontre, il ressort à en croire à la même source, le Nigeria aurait promis que la situation sera débloquée très bientôt. Une promesse qui, si elle est tenue, devrait permettre au Bénin de souffler un peu.

Il faut savoir que la décision de fermeture de la frontière commune entre le Bénin et le Nigéria prise par les autorités d’Abuja impacte négativement les activités économiques entre les deux pays mais davantage du côté béninois.

Au Bénin, le ministre d’Etat béninois chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, s’inquiétait des conséquences de l’économie du Bénin de cette décision unilatérale du Nigéria. Selon Abdoulaye Bio Tchané, si cette décision se prolongeait dans le temps, elle impacterait non seulement la croissance économique attendue cette année mais aussi celle des années à venir.

Les populations béninoises subissent les affres de cette décision du Nigeria sans pouvoir faire grand-chose. Le gouvernement béninois fait face un géant qui est le Nigeria, première puissance économique du continent africain.

La Rédaction