Ens. Sup : « Nos détracteurs doivent attendre encore un peu »

De gauche à droite: Prof Salami et Prof A. Kpodar

Après le professeur Dodzi Kokoroko, c’est autour de Adama Kpodar et de Ibrahim Salami de présider une soutenance cette fois à l’université de Lomé.

Leur suspension par le Cames dans « l’affaire CAMES » avait fait la une de plusieurs journaux. Mais visiblement, Dodzi Kokoroko et ses collègues mènent leurs activités universitaires sans aucune crainte.

En témoigne cette semaine Prof Adama Kpodar et Ibrahim Salami qui ont présidé une soutenance à l’université de Lomé. Pour Dodzi Kokoroko, la participation de ses collègues à cette soutenance est une consécration de leur talent : « Nos détracteurs doivent attendre encore un peu. Ceux qui ont des difficultés d’interprétation peuvent le constater eux meme avec leurs yeux : le brillantissime professeur Adama Kpodar tout comme l’excellentissime professeur Salami continuent d’émerveiller le cogito universitaire. On peut tout enlever sauf le talent ».

On se rappelle le 04 juin dernier Dodzi Kokoroko avait présidé une soutenance à l’université de Brazaville. Le Cames sait désormais à quoi s’en tenir.

La Rédaction