Journée campus propre à l’UL : Aiej-Togo, Geves, Jve et Cetelv s’impliquent

Dans le but de contribuer à la promotion et à l’amélioration du droit à un environnement sain à l’Université de Lomé, la commission environnement de la branche togolaise de l’Association Internationale des étudiants juristes (AIEJ-Togo), en collaboration avec le Groupement d’Etudiants Volontaires pour un Environnement Sain (GEVES), la section UL de Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE), et le Consortium d’Etudiants Togolais pour l’Entreprenariat, le Leadership et le Volontariat (CETELV) a organisé, ce samedi 23 novembre dernier, une opération de salubruté publique dénommée « Journée campus propre » à l’Université de Lomé (UL).

Les surfaces des amphithéâtres, décanats, auditorium, bibliothèque universitaire, et les abords des nouvelles pistes de circulation ont reçu l’empreinte des balais, machettes et râteaux des étudiants mobilisés pour la cause.

Pour Bibi Pacôme MOUGUE, juriste environnementaliste, membre de AIEJ Togo, impliqué dans l’organisation de cette activité : « l’idée de cette journée Campus propre, c’est aussi de sensibiliser nos frères et sœurs sur la nécessité cardinale de préserver notre environnement universitaire car on ne peut pas étudier dans un environnement pollué pour espérer réussir sainement et durablement ».

Cette action qui intervient dans la première semaine de la rentrée universitaire 2019-2020, s’inscrit, selon Christophe GUELI, président de l’Aiej-Togo, dans la droite ligne des efforts déployés par les autorités universitaires dans l’aménagement du campus universitaire, la réfection et la préservation des infrastructures du campus.