Togo/ Commercialisation des sachets plastiques : le PNUD tire la sonnette d'alarme

0
485 vues

Dans le cadre de promouvoir le développement durable et préserver l’environnement contre les déchets plastiques , le gouvernement a pris le décret numéro 003/2011 le 5 janvier 2011 fixant les modalités de gestion des sachets et emballage plastiques.
Fort est de constaté depuis plusieurs années que la mise en application de se décret reste toujours mitigé. Pour le PNUD ( Programme des Nations unies pour le Développement), plusieurs raisons sont évoqués voir impossible. Pour cette organisation mondiale «n’avaient pas été préalablement examinés a fin de mieux cerner les contours de l’enjeu des emballages plastiques avant l’adoption du décret»
A cela s’ajoute le fait qu’aucun mécanisme efficace de récupération, de recyclage ou d’élimination des déchets plastiques n’a encore lis en place.
Ainsi pour répondre a ses lacunes , le Programme des Nations unies pour le développement envisage de commander les études pour la réalisation de l’État des lieux. Il faut aussi souligné que pour une bonne exécution du décret du 5 janvier 2011, un comité national chargé de suivi d’évaluation de la gestion de la filière des sachets et emballage biodégradables. Mieux encore , un moratoire de six (6) mois était également accordé opérateurs économiques évoluant dans ce secteur pour se conformer aux dispositions du décret.
C’est quand même un peu dommage que malgré les instrument juridique dont dispose le gouvernement, les individus véreux opèrent toujours illégalement dans ce secteur
La REDACTION

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here