Togo : ONG « Les amis de la Terre » et le Roccet pour une transition énergétique.

L’ONG «les amis de la terre» et le Réseau des organisations de la société civile sur le changement climatique et de l’énergie (Roccet) ont organisé les 12 et 13 avril à Lomé un forum sur la transition énergétique.

Présent dans tous les aspects de la vie, ses énergies permettent non seulement l’évolution des civilisations mais aussi elles présentent des risques dangereux pour la nature et pour l’humanité. La chaine de ses effets embrase les aspects notamment : la pollution de l’environnement et la modification d du cycle des écosystèmes naturels.

Vu le caractère non renouvelable de ses ressources d’énergie et ses conséquences néfaste sur la nature et sur l’humanité toute en entière, il est indéniable de mené des réflexions durables sur les énergies fossiles dans un élan de recherche de solutions meilleurs d’où une transition énergétique pour la survie de l’humanité.

Selon le directeur exécutif par intérim de l’ONG les Amis de le Terre, Mr Amegadze Kokou « dans la lutte contre les changements climatiques, donc dans la recherche d’alternatives aux énergies fossiles, nous devons avoir deux fers au feu : l’atténuation et l’adaptation ». Pour les panelistes, il est question de présenter les différents points de vue liés à l’exploitation des énergies fossiles et l’utilisation des énergies renouvelables comme alternatives.
Le Togo dans le cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD) enregistre un certain nombre d’efforts notamment la création de l’Agence Togolaise d’électrification rurale et des énergies renouvelables (AT2ER) basée sur le solaire.

K .D. AVOTOR