Mali : 13 soldats français décèdent dans un accident d’hélicoptères

Deux hélicoptères transportant des militaires français sont entrés en collision lundi 25 novembre lors d’une opération de combat contre des djihadistes au Mali, a annoncé l’Élysée.

Treize militaires français de la force Barkhane sont morts lundi 25 novembre dans une collision accidentelle de deux hélicoptères lors d’une opération de combat contre des djihadistes, a annoncé l’Élysée.

Emmanuel Macron a salué «avec le plus grand respect la mémoire de ces militaires de l’armée de terre, six officiers, six sous-officiers, et un caporal-chef, tombés en opération et morts pour la France dans le dur combat contre le terrorisme au Sahel», a indiqué la présidence dans un communiqué.

Ces soldats de l’opération Barkhane appartenaient à l’armée de Terre. Il s’agissait de six officiers, six sous-officiers, et un caporal-chef, précise la présidence.

Avec Sputnik