Togo/Cour Suprême : la méthode Gamatho pour rendre les décisions judiciaires acceptables par tous

Dans le souci de mieux contrôler les juges du fond, le président de la Cour Suprême, Akakpovi Gamatho s’est exprimé à travers un entretien sur le contenu du guide pratique des juridictions, ceci afin de rendre les décisions judiciaires acceptables par tous. Il s’agit pour le président de la Cour Suprême d’amener les juges de fond à mieux maîtriser le contenu du guide pratique des juridictions afin de mieux s’imprégner de la bonne application de la loi aux faits constatés.

Selon le président, la Cour Suprême est appelé aujourd’hui plus que jamais, à jouer convenablement son rôle d’unité du droit dans toute la République car, dit-il « notre mission est de faire de telle sorte que nous ayons une jurisprudence qui engage toutes les juridictions de sorte que et les avocats, et les universitaires et les justiciables soient au même niveau d’information par rapport au droit positif togolais en matière foncière et de sécurité judiciaire ».

Il a par ailleurs souligné que la sécurité foncière est une thématique qui préoccupe les Togolais puisque la justice dans son ensemble selon lui, « est une chaîne et il appartient à chaque acteur de jouer son rôle pour que nous puissions gagner ce pari ; celui d’assurer la sécurité foncière au Togo pour améliorer le climat des affaires dans notre pays ».

Le président de la Cour suprême a ainsi lancé un appel à toute la population pour l’acquisition de la culture de la loi et la culture du respect des décisions de justice. Il a enfin souligné que les acteurs judiciaires sont en train de jouer leur rôle en crédibilisant leur décision mais encore faut-il que lorsque les décisions sont rendues, que les justiciables puissent accepter de les exécuter.

Il faut rappeler que la Cour Suprême a effectué un travail apprécié par l’ensemble de la population togolaise lors des dernières élections municipales.

Source : Vision d’Afrique N*00189 du 07/08/2019