Présidentielle 2020: l’ANC a déjà son candidat, à qui le tour?

Alors que la présidentielle de 2020 arrive à grands pas et que la coalition des 14 partis de l’opposition est en train de se disloquer à petit feu, l’on assiste déjà à des positionnements pour 2020.
En effet, lors d’un meeting de la jeunesse de l’ANC, cet après-midi à Bè-Kondjindji, l’ancien député du parti de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) a lancé un scoop. L’homme a laissé entendre que le candidat naturel de leur parti était déjà connu et qu’il n’est nul autre que Jean-Pierre Fabre, l’ancien chef de fil de l’opposition.
Il faut rappeler que la C14 est dans une zone de turbulence car, des partis membres marquent leur désapprobation sur plusieurs sujets. Le conclave tenu la semaine n’a regroupé que 9 partis. Les autres ont brillé par leur absence.
Du côté du Parti national panafricain, on explique le boycott par le fait que l’heure n’est pas encore à la candidature pour des élections mais à la lutte pour obtenir les réformes institutionnelles et constitutionnelles notamment le retour de la Constitution de 1992 et le vote de la diaspora. Et surtout sur la question de la candidature unique de l’opposition pour les échéances électorales à venir. Pour le parti de Tikpi Atchadam toujours en exil, il faut remobiliser et non penser aux élections.
Tendons-nous vers une dislocation de la C14 comme le CST (Collectif Sauvons le Togo) et bien d’autres coalitions ? Pour l’heure, c’est le wait and see.
La rédaction