Togo/JIFA 2019 : la femme africaine célébrée avec une nouvelle vision

La section féminine du Mouvement NOVI du Dr. Kodjovi Thon a bouclé samedi 03 août dernier sa commémoration de la Journée Internationale de la Femme africaine à la plage Royal Beach. Démarrée depuis le 31 juillet par une causerie-débat qui a permis d’évoquer la fausse couche et le cancer du col de l’utérus, la célébration a pris fin avec une séance de formation à la plage sur le rôle et place de la femme dans le développement et dans la société et une activité méthodique pour l’élaboration du plan d’action de la section.

Le 31 juillet dernier, toute l’Afrique célébrait la Journée Internationale de la Femme Africaine (JIFA 2019, ndlr). Au Togo, le Mouvement NOVI s’est démarqué par une célébration étendue. Du 31 juillet au 03 août, plusieurs activités ont été déroulées par la branche féminine du Mouvement (NOVI Women).

Organisées en faveur de toutes les femmes togolaises et africaines, les activités au rang desquelles on peut noter la causerie-débat sur le thème « les causes d’une fausse couche et du cancer de l’utérus » qui s’est tenue le 31 juillet même.

Animée par le Dr. Ignace Bafena et ouverte aux membres ainsi qu’à tout public, la séance de causerie débat a permis d’en apprendre beaucoup plus sur ces maux et surtout de découvrir les moyens de s’en prévenir. « La fausse couche et le cancer du col de l’utérus sont des maux dont nos femmes souffrent et qui détruisent beaucoup de couples et de vie.

Essentiellement parce qu’on ignore comment s’y prendre pour les éviter et qu’on ignore beaucoup de choses les concernant », a relevé le conférencier. Pour sa part, la coordinatrice de NOVI Women a précisé que l’objectif de la séance était de contribuer à « remédier au manque d’information qui constitue certainement l’une des causes de la fausse couche et du cancer de l’utérus ».

Rôle et place de la femme dans le développement

La célébration à NOVI de la JIFA 2019 a été également marquée par une formation axée sur le thème « Le rôle et la place de la femme dans le développement ». Celle-ci s’est déroulée à la plage Royal Beach dans une atmosphère de détente. « Les femmes constituent le socle de la société. Mais si elles ne maitrisent pas bien leurs rôles ainsi que leur place, elles ratent cette vocation. Il s’agit aujourd’hui de renforcer la femme afin de faire d’elle une contributrice au développement et complémentaire à l’homme pour atteindre les 100% nécessaire pour la construction de la société. Elle ferait ainsi sa part », a indiqué le Président du Mouvement NOVI, Dr. Kodjovi Thon qui était pour l’occasion le formateur sur ce module.

La célébration s’est poursuivie par une double activité animée toujours par le Président National. L’objectif était d’une part, de promouvoir la collaboration, la culture de l’esprit d’équipe et d’autre part de donner place aux femmes de s’imprégner davantage de la démarche NOVI et de s’engager encore plus au soutien du programme porté par le Mouvement.

Sur ce dernier point, les femmes ont travaillé en petits groupes collaboratifs pour constituer un panier à activités et projets devant meubler leur prochain plan d’action.
Rappelons que NOVI Women est activement engagée dans la lutte contre la pauvreté et pour l’autonomisation de la femme. Depuis plusieurs mois déjà, elle a réalisé diverses activités dont des ateliers de formation multisectoriels portant sur des activités génératrices de revenus et la gestion du petit commerce, dans différentes localités du pays.

La Rédaction