Togo: l’axe 3 du PND prend corps à Timbou

L’ambitieux Plan National de Développement (PND) lancé le 4 mars dernier à l’hôtel du 2 février continue son bonhomme de chemin. Ce mardi 23 avril 2019, l’axe 3 de ce plan de développement à pris corps à Timbu dans la préfecture de Cinkassé, ville frontalière avec le Burkina Faso.

Le chef de l’État, Faure Gnassingbé était présent au lancement de ce nouveau projet qui vise à venir en aide aux couches les plus défavorisées à travers une manne pécuniaire trimestrielle.

En effet, le président Faure Essozimna Gnassingbé a étendu le mécanisme des transferts monétaires sur tout le territoire national. Ce projet s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan national de développement 2018 – 2022 qui porte sur le développement social et la mise en place de mécanismes d’inclusion.

Ainsi, 61.000 ménages issus de 585 villages des 209 cantons les plus pauvres du Togo, percevront tous les trois mois, et ce, durant deux ans, la somme de 15.000 francs CFA, pour leurs besoins d’alimentation, de santé, de scolarisation des enfants, et pour la constitution d’une épargne en vue du démarrage d’activités génératrices de revenus.

La lutte contre la pauvreté et le renforcement de la solidarité nationale sont une priorité de l’action gouvernementale sous l’impulsion du Président de la République.

Exécuté par la Ministre en charge du Développement à la base, Mme Victoire Dogbé, ce programme bénéficie du concours financier de la Banque Mondiale.

Ambitieux programme de développement qui a eu le soutient de plusieurs organisme Internationaux, le PND vise selon les premiers responsables à enclencher véritablement le développement du Togo. Pour que cela se réalise il faut les analystes, être ferme et rigoureux afin de que la loi sévisse contre les corrupteurs.

La rédaction