TOGO: le PNP à Paris pour une diplomatie offensive.

Le secrétaire national du parti national panafricain (PNP), Dr Kossi Sala a effectué mardi 2 avril une visite à Paris pour rencontré le ministre français des affaires étrangères.

Selon le communiqué du parti, cette visite s’effectue dans le cadre de la proposition de sorties de crise qui continue toujours de retarder le pays.

Pour ce parti, la renonciation de Faure Gnassingbé à la magistrature suprême est le seul moyen pour décanté la situation de crise qui n’a fait que duré au Togo. Le parti de Tikpi Atchadam réclame entre autre les sujets de l’heure notamment la réalisation des réformes ( constitutionnelles et institutionnelles), et des sujets qui créent le vide juridique ( la non rétroaction de la loi).

Le Docteur SAMA a en outre expressément attiré l’attention de ses interlocuteurs sur les violations graves et renouvelées des droits de l’Homme au Togo depuis les années 1990. Il a saisi l’occasion pour attirer l’attention de la France sur la nécessité d’interpeler le régime togolais sur le respect des libertés individuelles et collectives des citoyens, notamment la liberté de manifestation.

Pour les manifestions qui se profile a l’horizon notamment le 13 Avril prochain, le docteur Sama attire l’attention des autorités que la liberté des droits individuels et collectifs reste indéniable pour la population.

L’institution d’une transition, ayant pour missions (i) la réalisation des réformes constitutionnelles, institutionnelles, et électorales requises, par la mise en œuvre intégrale de la feuille de route de la CEDEAO.

Par ailleurs, le Docteur SAMA a effectué des séances de travail avec les représentants du PNP-France.

La rédaction