Togo/vote de la diaspora : classio Koutoglo prévient la coalition des 14 partis politiques de l'opposition

0
432 vues

Par la rédaction
Plus de deux semaines après la publication de la feuille de route de la CEDEAO pour une sortie de crise, l’activiste politique togolais, Classio Koutoglo revient sur le point de la recommandation sur le « vote de la diaspora ».
«Si la C14 maitrise la partie de la definition de la Diaspora Togolaise en Afrique, tout irait bien», a déclaré, Classio koutoglo.
Intervenant sur la toile, Koutoglo a estimé que la coalition des 14 partis politiques de l’opposition doit mieux appréhender la diaspora togolaise en Afrique afin que cette première expérience au niveau de la diaspora se déroule en toute transparence.

«Connaissant bien le Rpt/Unir, ils feront le recensement de la Diaspora africaine et le nombre des togolais dans les pays africains sera plus nombreux que le triple de la population totale du Togo»

Classio koutoglo demande à la coalition d’être vigilante quand viendra le moment de l’application de cette recommandation, pour ne pas se voir rouler par le pouvoir en place. Pour lui, le recensement dans les ambassades doit être rigoureux afin que tout individu ne vienne se faire enregistrer.
«Le vote de la Diaspora ne sera pas une casse-tête au niveau des pays européens , américains , l’Australie et , que sais-je encore? Mais le problème épineux sera dans les pays africains ou se trouvent nos ambassades», a affirmé Classio koutoglo. Il continue en ajoutant que, «Les ambassades vont juste avoir des endroits pour faire le recensement des togolais sur la base d’ un certain nombre de documents prouvant que je suis togolais».
Selon Classio koutoglo, il incombe aux leaders de la coalition de batailler dur pour que cette procédure du recensement des togolais dans les pays africains soit transparente.
Sur la question de la question de la transparence des élections, il s’est prononcé sans fioritures : «Les prochaines élections seront transparentes si le recensement est bien fait, le fichier électoral est sous une maîtrise, la sécurité des citoyens est garantie par la CEDEAO, la sécurité est garantie dans les bureaux de vote avec un dépouillement public qui finit bien et on suit des procédures de transparence en amont comme en aval».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here