Togo : Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique en collaboration avec l’ONG-AFAD au Togo et son partenaire financier de IAMANEH Suisse forme les sages femmes et accoucheuses en accouchement humanisé sur différentes positions.

Dans le cadre du renforcement des prestataires sur les soins de maternité, le Ministère de la santé et de l’Hygiène publique en collaboration avec l’ONG-AFAD au Togo, à travers la Division de Santé Maternelle et Infantile/Planification Familiale, ont organisé du 18 au 21 mars 2019 à l’auditorium de Kpélé Adéta, avec l’appui financier de IAMANEH Suisse, un atelier de formation des prestataires sur l’Accouchement Humanisé, respectueux et les différentes positions d’accouchement à moindre douleur. Le District sanitaire de Kpélé est retenu comme District Pilote pour ce projet.
Au total 23 Sages-femmes et Accoucheuses venues de 15 formations sanitaires du District de Kpélé ont pris part à cette formation y compris le Centre Médico-sociale Anna Schäfer Greiner qui capitalise sa 11ième année d’expérience dans cette nouvelle approche depuis 2007. Parmi ces participants on note Mme DJESSOU Doumbia Maïga, venant du Mali pour s’enquérir de cette nouvelle approche au Togo, elle est sage-femme de profession et Coordinateur de l’ONG- GAD (Group d’Action pour le Développement).

A l’ouverture, le Directeur Préfectoral de la Santé (DPS) de Kpélé, Dr. GLAKA Codjo Adodo Emmanuel a fait le bilan de la santé maternelle dans son District et a exhorté les participants à une attention soutenue et participative pour qu’ils puissent ensemble relever le défi pour une meilleure prise en charge des femmes enceintes dans leurs Centres de santé respectifs. Il se réjouit, ajouta-t-il, que son District soit retenu comme District Pilote de ce projet d’Accouchement Humanisé, respectueux et les différentes positions d’accouchement à moindre douleur, et remercie AFAD pour son engagement pour le bien-être de la population.
Pour le Coordinateur de l’ONG-AFAD, M. TOMETY Dovi Mawuli, « cette nouvelle approche d’accouchement humanisé est une des stratégies de promotion des droits et la dignité de la femme, pour lutter contre toute forme de violence qu’on inflige indirectement aux parturientes au cours de l’accouchement et promouvoir l’implication des hommes dans l’égalité de genre et de santé.

Cette formation vient à point nommé pour renforcer la capacité des prestataires des soins de maternité pour plus de professionnalisme dans les formations sanitaires. Il a ensuite remercié le ministère de la santé et de l’hygiène publique et son partenaire de IAMANEH Suisse pour leurs engagements et a invités les participants à cette formation à la mise en pratique des enseignements reçus au cours de ces quatre jours pour une meilleure atteinte des résultats, ajouta-t-il ».
Prenant la parole, le Professeur ABOUBAKARI, Enseignant Chercheur, vice doyen de la faculté des sciences de la santé de l’Université de Kara et formateur principal dans cet atelier a vivement mis en confiance les prestataires, Sages-Femmes et Accoucheuses, sur les multiples avantages de la nouvelle approche d’Accouchement Humanisé à moindre douleur, les avantages aussi bien pour les parturientes que pour les prestataires elles-mêmes.

A la fin de la formation, des attestations ont été décernées à tous les participants et aux formateurs , et des Kits de matériels d’accouchements adaptés et pratiques composés de Chaise Maya, Levier Maya, Corde Régula, Ballon Gym, Echodopper, Jeux d’accouchement, Stétoscope de pinard, de Pompe à air et de Posters des différentes positions d’accouchement ont été offerts aux formations sanitaires et remis aux présidents de leurs COGES respectifs invités à l’apothéose de cette formation. Ces nouveaux matériels servent pour des positions assise, demi-assise, accroupie, debout, classique sur le Dos, à genoux et vont servir pour un accouchement plus facile, rapide et rassurant pour sauver des vies humaines et réduire par ricochet le taux de mortalité maternelle et infantile au Togo en général et dans le District Pilote de Kpélé en particulier.
La rédaction