Togo/Prison Civile de Lomé : détenus et surveillants testés positifs au COVID-19, ce qu’il faut savoir

0
481 vues

Avec 238 cas au total dont 11 décès, 131 cas actifs et 96 guéris, la COVID-19 n’est pas loin d’être vaincue au Togo. Depuis quelques jours, les cas ne cessent de grimper et la population s’inquiète.

A l’heure actuelle, s’il y a un lieu qui constitue un grand foyer de transmission du virus, c’est bien la prison civile de Lomé. Si le dimanche 10 mai on dénombrait 19 détenus positifs, les informations qui nous parviennent ne sont pas rassurantes. En effet, l’on apprend que les Surveillants de l’Administration Pénitencière (SAP) sont aussi atteints du COVID. D’après nos informations, les surveillants infectés ont été sortis de la prison et isolés dans un lieu dans la ville de Lomé.

Contacter par la rédaction de actu-togo.com, notre source très proche du dossier à la prison civile de Lomé nous a fait le point sur la situation qui prévaut actuellement : « Les détenus infectés du covid ramené à la prison civile de Lomé, dans un espace aménagé. Des médecins les suivent là-bas. C’est pour éviter les évasions. Les SAP infectés sont quant à eux isolés quelque part en ville ( je ne dirai pas le lieu). Dans les prochain jours, les détenus de la prison seront tous dépistés », nous informe-t-il.

Il est à remarquer que depuis quelques semaines, les cas positifs ne cessent de grimper dans toute la région ouest-africaine. Et selon l’Université Hopkins aux USA, dans les 10 à 15 jours à venir, les cas vont se dédoubler au Togo et dans d’autres pays avant d’avoir une situation plus ou moins à la normale. Les autorités doivent donc prendre la mesure de la chose et mettre les moyens nécessaires pour faire fasse à cette nouvelle situation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here