Togo : Nouvelle fermeture des églises, des pasteurs au chômage

Au Togo, les autorités suivant la loi viennent de mettre au chômage plusieurs pasteurs.

En effet, six églises viennent d’être fermées par la direction des cultes à Lomé. Ces institutions religieuses sont jugées coupables de nuisances sonores.

Selon la direction des cultes, ces 6 églises fermées avaient fait l’objet de plaintes de la part de leur voisinage. Rappelées à l’ordre une première fois par la direction des cultes, les églises se sont montrées récalcitrantes et n’ont pas donné suite aux observations et tentatives de conciliations faites par le directeur des cultes, le chef d’escadron Bediani Belei et ses éléments.

Au total, 09 églises avaient fait l’objet de plaintes de la part de leur voisinage pour nuisances sonores. 3 sont rentrées dans les rangs après les remarques de la direction des cultes et les 6 restantes ont été fermées. Il s’agit de l’église « Prospérité Universelle d’Abraham » sise à Agoè Kossigan, « l’église Pentecôte du Togo » de Agoè-Agbokopé, « Winner’s Chapel International » d’Avépozo, du « Ministère International de prière du changement à Avépozo, de l’eglise « Reflet de la gloire de Dieu- temple Shama » d’Avédji et de l’église « Yesu le agbé » de Zossimé.

En mars dernier, Bedinani Belei déclarait suite à la fermeture de 8 églises : « Ces fermetures loin d’être une activité de répression, sont une œuvre de salubrité publique. Elles se poursuivront sur l’ensemble du territoire en vue d’assainir le secteur et soulager les populations qui continuent de souffir des abus de ces ‘’pasteurs’’ ».

Les « pseudos églises » savent donc à quoi s’en tenir désormais

Joël Toglo