Togo/Pornographie, sextape : arrêté, les thuriféraires de Papson Moutité menacent les journalistes

0
2 201 vues

L’information sur l’arrestation de Papson Moutité, artiste togolais ne cesse de faire la une des médias depuis ce dimanche. Et le premier à avoir donné l’information est le média en ligne atlanticinfos.com. En effet, selon le site d’information, le chantre Papson Moutité à été interpelé et mis en garde à vue à l’Anti-gang de Djidjolé à Lomé depuis le 04 avril.

D’après ce média, le sieur Moutité est reproché de commettre certains actes de violences sur certaines filles avec qui il collabore. On parle de pornographie, de sextapes et d’abus sexuels sur ces filles qui ne cherchent qu’à travailler. La source qui a fourni ces informations accablantes ajoute que l’homme risque gros si ces charges sont maintenues.

Depuis la publication de cet article, le site d’information atlanticinfos.com est victime d’attaques par une personne qui se dit être le coordonnateur de la structure Chan Mou. La structure créée par Papson Moutité et qui recrute ces filles. Plutôt que d’envoyer un droit de réponse ou de démentir par des preuves palpables l’arrestation de son patron, ces thuriféraires ont opté une voie peut orthodoxe, les menaces et intimidations. Le journal en question a décidé de réagir à travers une note accessible sur la toile et promet ne pas lâcher l’affaire.

Ci-dessous la note de la rédaction :

Atlanticinfos alerte:
Mise au point

Depuis la publication de l’article relatif à la garde à vue de l’artiste Papson Moutité, le détenteur du numéro 92 59 78 08, qui dit être cordinateur de la structure Chan Mou de Papson Moutité ne cesse de nous menacer et nous insulter comme quoi, ce que nous avons écrit est faux et que nous n’avons pas de preuves de nos écrits. À notre grande surprise, il a menti que Papson Moutité est actuellement en soin intensif chez lui dans sa maison sans toutefois préciser ce dont il souffre. Nous voulons rappeler à ce Monsieur qui est incapable de décliner son identité que toutes les informations dont nous disposons dans le dossier, par sagesse, nous n’avons pas publié ça. Nous ne voulons pas tirer sur un cadavre. Mais comme il nous a promis que quand Papson Moutité va voir nos publications, il sait ce qu’il est capable de nous faire, nous allons mettre à sa disposition, les éléments troublants sur son patron, dans une prochaine publication.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here