Togo : que se passe-t-il au quartier Nukafu? Une victime raconte la terreur

[URGENT] : accident de circulation à la sortie de Tsévié, message d’alerte du Préfet de Zio

Qu’il vous souvienne qu’il y’a quelques mois les braquages à mais armées étaient devenus légions dans la capitale togolaise, Lomé. Quotidiennement, les populations vaquaient à leurs occupations la peur au ventre car ne sachant pas quand et où ces individus armés d’armes blanches allaient bondir pour tout vous prendre.

Mais grâce au travail salutaire de la police et de la gendarmerie, le fléau a diminué. Plusieurs réseaux ont été démantelés. On croyait que c’était la fin.

Mais il semble que ces derniers ont pris juste un temps de repos. En effet, selon les informations qui sont parvenues à la rédaction de actu-togo.com, les braquages ont repris de plus belle dans certains quartier de la capitale. Et Nukafu selon les informations serait le quartier qui en paie le prix fort. Les braquages sont récurrents et les populations vivent dans la peur.

Une des victimes de cet acte barbare raconte ce qui se passe à Nukafu et lance un appel aux autorités compétentes.

Ci-dessous le SOS :

SOS NUKAFU EN DANGER

Depuis quelques semaines les voles à mains armées avec le même mode opératoire sème la terreur et la panique dans le quartier Nukafu situé dans la commune de Golfe 2. Ces malfaiteurs ont causé beaucoup de dégâts materiels, de blessés et même un mort. Ces assaillants viennent surprendre en pleine nuit leur victime. Munis d’armes blanches ils défoncent les portes, vous dépouillent de vos biens. Déjà 7 cas avérés: pas plus tard que le dimanche 20 octobre, les instruments de sonorisation d’une église ont été emportés. A qui le tour se demandent les habitants de ce quartier.On ne peut plus dormir en toute quiétude.

Vivement que les services de sécurité et de la protection civile vole au secours de Nukafu. Qu’ils fassent la ronde dans la quartier pour dissuader ces maudits et mettre la main sur eux.

Une victime