Le plus jeune, le plus vieux, le plus grand… le Mondial en quelques chiffres insolites

32 sélections de 736 joueurs évolueront en Russie lors de la Coupe du Monde. Qui est le plus jeune, le plus vieux, quel club envoie le plus de joueurs… découvrez quelques chiffres pratiques et insolites. Plus que quelques jours avant le moment tant attendu: le début de la Coupe du Monde. Toutes les sélections ont offciellement communiqué leur liste des 23 et les 736 joueurs qui seront présents en Russie sont l’occasion de quelques calculs et chiffres insolites.
Lovre Kalinic est le plus grand Avec son double-mètre (2,01m), le gardien de la Gantoise Lovre Kalinic est le plus grand joueur du tournoi. Il devance Thibaut Courtois qui ne mesure « que » 1m99, tout comme Jannik Verstergaard, un défenseur danois évoluant aux côtés de Thorgan Hazard à Mönchengladbach. Plus bas, c’est le Saoudien Yahya Al-Sheri qui est le plus petit de la compétition avec 1m64.
L’Arabie Saoudite n’est pourtant pas la plus petite, laissant cette place au Pérou (1,77). 26 ans de différence entre le plus jeune et le doyen L’expression « Il pourrait être son père » prend tout son sens entre le plus jeune et le plus vieux de la Coupe du Monde. Ce n’est pas Kylian Mbappé qui est le plus jeune mais l’Australien Daniel Arzani, né deux semaines après lui en janvier 1999.
Le plus âgé est à trouver du côté de l’Egypte, avec Essam El Hadary qui a donc 45 ans. Le portier des Pharaons jouera d’ailleurs sa première Coupe du Monde après 22 ans de service et 154 sélections! S’il garde les cages, il battra le record du gardien colombien Faryd Mondragon, qui avait 43 ans lors de la Coupe du Monde 2014 au Brésil. 5e Coupe du Monde pour Rafael Marquez L’ancien défenseur du Barça jouera son cinquième mondial pour la sélection mexicaine.
A 39 ans, Rafael Marquez égale l’Allemand Lothar Matthaus et son compatriote Carbajal, gardien dans les années 50 et 60. D’autres légendes auraient pu réaliser cet exploit comme Buffon qui n’a pas pu se qualifier avec l’Italie ou encore Xavi et Casillas, qui ont pris leur retraite internationale en 2014. La France la plus chère Il y a du talent chez nos voisins d’Outre-Quiévrain.
Les Bleus sont la deuxième équipe la plus jeune du Mondial (26 ans de moyenne d’âge contre 25,9 pour le Nigeria) mais aussi la plus chère. En additionnant les valeurs marchandes selon le site TransferMarkt, c’est la France qui coûte le plus cher avec 1,04 milliard d’euros, juste devant l’Espagne (1,03). La Belgique a le sixième effectif le plus cher, derrière le Brésil, l’Allemagne et l’Angleterre.
La Premier League en force
Ce n’est pas une surprise de retrouver la Premier League comme premier fournisseur de la Coupe du Monde. Manchester City envoie ainsi 16 joueurs, alors que Leroy Sané a été écarté du groupe allemand. Suivent le Real (15), le Barça (14) et le PSG, Tottenham et Chelsea (12 joueurs). Le championnat anglais envoie ainsi plus de 120 joueurs contre 81 à l’Espagne, 67 à l’Allemagne, 58 à l’Italie et 49 à la France.
16 Belgicains
Seize joueurs du championnat belge seront présents à la Coupe du Monde. Leander Dendoncker est le seul Diable Rouge évoluant au pays. Anderlecht est d’ailleurs le club belge qui envoie le plus de joueurs avec Kara, Spajic, Dendoncker et Teodorczyk. On notera également la présence de quatre gardiens avec Gaboulov (Russie), Ochoa (Mexique), Kalinic (Croatie) et Vukovic (Australie).
Source : 7sur7.be