Togo – 2 points en 3 matchs : il est temps que la FTF pense à un « sorcier noir »

Les « éperviers » du Togo ont buté vendredi sur une solide équipe gambienne. C’était dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires CAN 2019. Malgré que ce soit un match à domicile, malgré les sangs neufs injectés dans l’attaque togolaise à l’instar de Gilles Sunu qui est à sa première apparition en maillot « épervier », les poulains de Claude Le Roy n’ont pas trouvé mieux qu’une parité (1-1).
Notons que la CAN 2019 est la principale mission du technicien français surnommé « le sorcier blanc ». Si en trois matchs, les éperviers se retrouvent dans le confort du dernier de la poule (2 points en 3 matchs), sans la moindre victoire, il serait plus judicieux que la fédération togolaise de football (FTF) pense à trouver un « sorcier noir » pour ses joueurs. La preuve, Stephen Keshi en a fait plus (paix à son âme).
La chance pour qualification du Togo devient très faible surtout avec deux principaux matchs à jouer à l’extérieur. Le mardi prochain les « éperviers » se déplacent pour le match retour contre les « scorpions » de la Gambie. En cas d’une seule défaite sur le reste des matchs, les éperviers peuvent dire leurs adieux à la plus grande messe continentale et regretter cette faramineuse somme de 25 millions payée pendant des années à un « sorcier blanc ».
La rédaction