TTI 2019 : découvrez les nominés de la catégorie Meilleur jeune leader de l’année

20, c’est le nombre de jeunes nominés dans cette catégorie pour cette édition 2019 de Togo Top Impact. Découvrez la liste..

Liste :

1- ADJAKEY Kodjo alias Pikaluz

2- Me AMENYINU Godwin Teko Seyram

3- BATAKA Katseth Gnanoswey Raoul

4- BESSAN Komlan Edem

5- BILITIS AIMEE Kokoè Adamah

6- CISSÉ Aphtal

7- DONKO Biléyo

8- ETCHRI Edeh Dona

9- GADOH Bemah

10- GBEKOU Roger

11- KODO Sam

12- KOUDOU Adamas

13- KOUTI Benjamin

14- KPEGBA Ameyo Emefa

15- KUDZU Grace

16- LABA Fodoh

17- TANKO Ismaël

18- TCHAOU Essowè Odile

19- TEKO Hodenou Julio

20- TOOFAN

Motivations :

1. ADJAKE KODJO ALIAS PIKALUZ

Il a été impressionnant au cours de cette année. Ces dernières années, Pikaluz domine le monde du Rapp 228. Et quoi de plus normal que de reconnaître son influence dans ce domaine. Il a été incontestablement reconnu meilleur rappeur 2019 par le public tant l’on ne peut s’empêcher de fredonner ses chansons. Avec son style particulier, il a réussi à captiver l’attention. Son premier album sorti cette année avec 24 titres montre qu’il est très prolifique.

2. Me AMENYINU GODWIN TEKO SEYRAM

Major de la promotion du DEA Droit Privé Fondamental 2008-2009 et de celle du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat 2009-2010, Maître AMENYINU est un jeune avocat qui est tres actif. Actuel Secrétaire Général de l’Union des Jeunes Avocats du Togo, il incarne aujourd’hui la mémoire OHADA au Togo avec le prix Genie en Herbes de l’OHADA, dans lequel il est très actif. Formateur des jeunes, il est aujourd’hui l’un des vulgarisateurs du droit OHADA au Togo.

3. BATAKA KATSETH GNANOSWEY RAOUL

Ancien Président de la Jeune Chambre Internationale (JCI-Togo), Raoul Bataka, il a su au cours de cette année, insuffler son leadership à son équipe et aux membres de la JCI-Togo. Même après son mandat à la tête du JCI, il continu d’oeuvrer pour amener les jeunes, a joué un rôle dans le développement du Togo.

4. BESSAN KOMLAN EDEM

Promoteur de Champiso, il a encore été sacré ‘‘Meilleur jeune Entrepreneur’’ lors de la 3è édition du concours des Meilleurs Jeunes Entrepreneurs organisé cette année par le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) et le Programme d’Appui au Développement à la Base (PRADEB). Dynamique, Bessan s’est illustré cette année par la qualité de ses produits, son esprit innovateur et sa stratégie de pénétration des marchés togolais et ceux de la sous-région.

5. BILITIS AIMEE Kokoè Adamah

Bilitis Aimée Kokoe Adama, a fait ses premiers pas dans la mode, alors qu’elle était encore petite collégienne. Mais ce n’est qu’ayant rejoint le Maroc pour ses études supérieures que sa vision s’affine. Là-bas, pour les activités de promotion culturelle de la diaspora sub-saharienne, dans les ambassades et universités privées, elle était vraiment sollicitée. Après 11 années passées au Maroc et spécifiquement après les 5 années de son Master en Affaires International et Stratégie, elle était déjà la styliste par excellence de ses contemporains. Ses week-end étaient garnis de défilés de mode à Rabat, Casa et Marrakech. Elle créa donc sa première entreprise en 2013 pour professionnaliser ce métier à temps partiel. Après son retour en terre natale le Togo, et sur les conseils d’un cabinet de coaching personnel, elle comprit que ce talent était l’empreinte même de sa carrière professionnelle. Elle créa donc en 2017, Bilitis Fashion, sa première entreprise au Togo. Aujourd’hui elle est salariée à plein temps de cette entreprise ou elle est à la fois, Directrice Générale et Designer.

Dynamisme, créativité, originalité, inspiration personnelle et identification à ses valeurs sont ses leitmotivs. Bilitis Fashion promeut l’évènement les héritages colorés, et donne des formations internationales dénommées les semaines généreuses où elle forme les femmes en création d’accessoires en pagne, au Togo, au Burkina, au Niger et au Bénin.

Environ 1500 femmes ont été formées à l’issu de ses formations. En Décembre 2018, elle lance son nouveau projet Acacia à l’attention des moins de 16 ans. Elle exhorte ses jeunes sœurs à prendre en compte les conseils des ainés et garder à l’esprit que : « Le plus grand voyage commence par le premier pas. C’est la persévérance qui porte fruit. Il ne faut pas se décourager ».

Aimée BILITIS Adamah a été cette année, sur le « T » de la 12è édition du FIMA. Aimée Bilitis Adamah, styliste togolaise, Directrice et fondatrice de la maison de mode Bilitis Fashion a représenté le Togo à la 12è édition du Festival International de la mode en Afrique (FIMA). Celle qui est aussi la Présidente de l’association des anciens élèves KOUVAHEY, a obtenu en 2018 la reconnaissance irawo talent.

6. CISSE APHTAL

Dans le monde des blogueurs, il n’est plus à présenter. Il est l’un des influenceurs web du 228. Écrivain et entrepreneur, Aphtal Cisse a un style particulier bien apprécié par les jeunes blogueurs qui ne cessent de lui demander conseil. Si on ne peut pas parler du football togolais sans parler de Adebayor Sheyi, on ne peut non plus parler du Blog228 sans parler d’Aphtal Cisse. Sa nomination dans cette catégorie est une reconnaissance pour son apport au blog 228 et par-delà reconnaître le travail des blogueurs togolais pour l’éveil des consciences. Son dernier et premier roman est intitulé « Le bruit du silence ».

7. DONKO BILEYO

Elle est promotrice du salon d’investissement FERIN dont la première édition a eu lieu en ce mois d’octobre. Avec cette innovation, elle a permis à des Togolais de gagner des opportunités d’affaires. Pour rappel, ce salon a regroupé au palais des congrès de Lomé, de différents acteurs intervenants dans le processus d’investissement et des échanges commerciaux. Ce qui a permis aux parties prenantes de se connaitre à travers leurs offres, besoins, potentialités et même leurs visions respectives. Ce salon a également été un espace d’expositions et de concours de présentation de projets innovants.

8. ETCHRI EDEH DONA

Élu 2ème meilleur jeune leader lors du TTI 2018, il a encore impressioné cette année. Expert Web et concepteur notamment de la plate-forme E-Agribusiness, ETCHRI Dona a signé cette année un accord avec le chinois Quanfeng Aviation (CQAA) pour déployer une offre de formation et de fabrication de drones agricoles au Togo en direction des pays d’Afrique de l’Ouest. Un partenariat qui permettra de créer un centre de formation des pilotes de drones agricoles et en agriculture de précision avec la délivrance d’une certification internationale, de proposer des prestations en drône épandeur pour les agriculteurs dans les villages et d’ouvrir des centres d’innovation pour les agriculteurs. Dona Etchri a aussi annoncé le déploiement de 500 pilotes de drônes dans l’agriculture togolaise à l’horizon 2025.

9. GADO BEMAH

Il n’a pas été de tout repos au cours de cette année. Il a été sélectionné cette année en tant qu’expert dans le domaine de la gestion des déchets plastiques pour prendre part à la 56ème réunion du Conseil d’Administration du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) à Washington aux USA avec 20 autres pays du monde entier. Président de l’ONG STADD, il a installé au cours de cette année plus de 200 poubelles sur la plage de Lomé et dans d’autres quartiers de la capitale.

10. GBEKOU ROGER

Acteur, scénariste et réalisateur de la maison de production AVISK WORLD STUDIO, Roger Gbekou a représenté cette année le Togo au Fespaco et remporter 3 prix à savoir le prix du meilleur scenario, celui du meilleur son et enfin, celui de la meilleure fiction, au festival concours Clap Ivoire 2019 à Abidjan. Roger Gbekou plaide pour l’adoption du code togolais du cinéma et de l’image animée.

11. KODO SAM

Il est toujours en progression. Après l’ordinateur solaire, le robot VT-Bot (enseignant virtuel) pour ne citer que ceux-là, le jeune inventeur togolais a conçu cette année un drône agricole. Selon lui, ce drône sera en mesure d’inspecter rapidement les parcelles pour une évaluation instantanée des éventuels dégâts, grâce à l’imagerie aérienne et des capteurs multispectraux permettant de connaître la vitalité des champs ».

12. KOUDOU ADAMAS

Il est le promoteur et gérant de la structure Natuthé Kinkeliba. Il est aussi lauréat de la 3è édition du concours des  »Meilleurs Jeunes Entrepreneurs » organisé cette année par le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) et le Programme d’Appui au Développement à la Base (PRADEB). Il a initié cette année beaucoup de programmes à l’intention des jeunes, des demandeurs d’emploi ou des primo-entrepreneurs pour former ces derniers en entrepreneuriat. Ces différentes initiatives sont destinées à accompagner efficacement les jeunes en matière de recherche ou de création d’emploi, de valorisation de soi et de succès professionnel.

13. KOUTI BENJAMIN

Un entrepreneur dans l’âme. Créateur de la première entreprise de vente sociale en ligne en Afrique( communément appelé e-vendeur) e-vendeur et giraaff.com. Son entreprise emploie aujourd’hui environ 40 personnes en plein temps. Community manager, il est coach de plusieurs grandes entreprises. Au cours de l’année 2019, il a formé, instruit, conseillé et donné des opportunités d’emploi à beaucoup de jeunes togolais. Ces différentes initiatives ont impacté beaucoup de Togolais au cours de l’année. Il a récemment été porté à la présidence du Togo de la FONDATION FAFEDEX du Docteur Samuel Mathey À Abidjan.

14. KPEGBA AMEYO EMEFA

Co-fondatrice et CEO d’E-Technopole, entreprise spécialisée dans l’IT et Business, elle est l’une des rares femmes à se tailler une place de choix dans l’univers des télécoms au Togo et à apporter sa contribution à l’écosystème du numérique. Sa passion pour l’IT a fait d’elle un modèle pour plusieurs autres jeunes femmes qu’elle s’évertue d’ailleurs à accompagner. Elle participe à la mise en place de plusieurs initiatives en ce sens comme « Women TechMakers », et est membre de Google Developer Group-GDG de Lomé. Avant de se lancer dans l’entrepreneuriat et Business IT, Emefa Kpegba a fait une carrière professionnelle en entreprise au Mali, Togo et aux USA. Développeur Mobile/web de formation, elle est lauréate de certaines distinctions internationales. Mme Kpegba est aussi fondatrice de AFRI TECH HUB, un hub technologique et entrepreneurial panafricain qui a lancé le projet KIT – Kit Informatique de Travail, un ordinateur low-cost servant également d’outils de programmation d’objets connectés pour tous les âges et toutes les bourses.

15. KUDZU GRACE

Présidente de l’association « Drépano Solidaires », elle se bat depuis plusieurs années pour insuffler un souffle nouveau à la lutte contre la drépanocytose, qui est une maladie génétique liée à l’hémoglobine une substance contenue dans le sang. Elle se rend très souvent dans les deux Centres hospitaliers de Lomé à savoir le CHU campus et le CHU Sylvanus OLYMPIO pour échanger avec les drépanocytaires togolais pour l’amélioration de leur condition sanitaire.

Pugnace, elle ne se donne pas du repos et voudrait atteindre ses deux principaux objectifs à savoir, se battre pour les droits des personnes drépanocytaires à avoir accès à des soins de qualité à moindre coût et sensibiliser la population jeune afin d’éveiller les consciences sur les risques de procréation d’enfants drépanocytaires et par ricochet influencer le changement de comportement dans le choix de partenaire de vie et réduire ainsi l’incidence de cette maladie sur les communautés togolaises. Chaque année son action de bénévolat dans ces deux centres va au profit d’au moins 2500 personnes.

Sa lutte a pris forme par le travail qu’elle va accomplir bénévolement à partir de 2009 au service d’hématologie clinique du CHU Campus de Lomé. Action bénévole qu’elle poursuit maintenant au Centre National de Recherches et de Soins aux Drépanocytaires. Elle mène des activités de sensibilisation dans les différentes localités du Togo, et participe à des émissions animées sur les chaines de radios et télé de la place, comme Kanal FM, Pyramid Fm, Zéphyr, la Télevision Togolaise ou encore New World TV, dans les congrégations réligieuses, et auprès de groupes organisés de jeunes dans les différentes universités ou non.

Avec son association, elle appuie les unités de suivi médicale en mettant à leur disposition d’autres bénévoles, en accompagnant les patients et leur familles dans le processus de prise en charge (éducation sur la maladie, session d’information et de counseling pour les nouveaux patients et les jeunes en âge de se mettre en couple, visite à domicile de patients, soutien scolaire aux enfants hospitalisés, et activités éducatives qu’elle organise chaque année au enfants qui souffre de ce mal).

Son association Drépano Solidaires est l’une des organisations de lutte contre la drépanocytose, si non la seule qui milite activement au Togo, pour le contrôle de cette maladie génétique la plus répandue dans le monde mais la moins connue. Elle a à son actif trois campagnes de dépistage, à moindre coût à l’endroit de la population avec 1450 jeunes dépistés de 2017 à 2019 dans différentes régions du pays dont 300 à Kara et Lomé cette année.
Son implication au sein de sa communauté lui a d’ailleurs donné l’ooportunité de bénéficier de la bourse américaine du Mandela Washington Fellowship for Young African Leaders (YALI), pour étudier le civic leadership au Wagner College, New York, États-Unis en 2015. Au cours de cette période elle a eu à partager son expérience avec des organisations américaines de prise en charge des drépanocytaires comme, Le Staten Island University Hospital (SIUH), Brookdale Hospital, Children’s Hospital of Philadelphia (CHOP), le Sickle Cell Disease Association of America (SCDAA), le Queens Sickle Cell Disease Advocacy Network (QSCDAA) et la commission santé, maladies non transmissibles des Nations Unies. Grâce KUDZU figure parmi ces jeunes Togolais, qui accomplissent un travail exceptionnel chaque jour sans bruit ni tambour.

16. LABA FODOH

Après une saison 2018-2019 époustouflante à la RS Berkane en étant meilleur buteur du club, Fodoh a filé aux Émirats Arabes Unis à l’Al Aïn. Il est actuellement un élément clé de cette formation. Il a été aussi le togolais le plus décisif cette année dans l’équipe nationale en inscrivant des buts décisifs. Pour l’heure, il est considéré comme un joueur très talentueux et digne remplaçant de l’ex capitaine des Eperviers du Togo.

17. TANKO ISMAËL

Très discret mais percutant. Le promoteur de Tanko-Timati n’a cessé de faire la différence dans son domaine d’activité (Agro-business) en cette année en lançant 5 nouveaux produits. Il a impacté la vie de milliers de jeunes togolais à qui, pour certains il a offert des emplois et à d’autres des formations. Il est aujourd’hui incontestablement ce jeune entrepreneur togolais qui inspire la jeune génération.

18. TCHAOU ESSOWE ODILE

Jeune étudiante togolaise en génie civil, elle est la fondatrice de la marque Edem Shoes. Sa structure fabrique différents types de chaussures pour homme. Elle impressione avec son leadership et sa capacité dans un domaine où la concurrence est rude.

19. TEKO HODENOU JULIO

Un des initiateurs du festival Tchale Lekema dont l’acte 5 s’est déroulé cette année, Julio est sans doute l’un des jeunes togolais qui a été très actif au cours de l’année. En effet, passionné par le cinéma, l’homme a été sur le tournage d’un film international à Abidjan. En tant qu’acteur, il a fait la fierté du Togo aux côtés d’autres grands acteurs du cinéma ivoirien et africain.

20. TOOFAN

Le duo togolais, composé de Master Just et Barabas, a encore fait danser le continent africain par leurs différents tubes en cette année. Très inspirés et toujours animés par le désir de surprendre leur public, ils sont toujours en tournée dans le monde. Elu ambassadeur de l’enfance pour l’UNICEF au Togo, en mars dernier, le groupe est revu avec un superbe tube, « Ou lé », chanté avec l’emblématique Jacob Devarieux. Toofan est un groupe qui fait la fierté du Togo.

#TTI2019

Célébrer le Togo qui réussit

Le Comité d’organisation